TiL, voyage au cœur du Patrimoine

En ces Journées du Patrimoine, nous nous penchons sur le berceau de TiL, la Dordogne et le domaine familial,  dont les tilleuls ont inspiré la création de la marque.

Pays de cocagne par excellence, ce n’est pas un hasard si l’homme choisit de vivre dans le Périgord il y a déjà 30 000 ans !!

C’est une vieille terre, berceau de l’humanité, où souffle à chaque détour le vent de l’histoire, pour offrir un fabuleux voyage dans le temps. Des grottes et des forteresses médiévales, vestiges de batailles homériques, en passant par les abbayes romanes et les châteaux Renaissance, dans des paysages à couper le souffle, de gorges et cours d’eau, de vallons et forêts, de roches et de pâturages…

Une terre préservée, à la douceur de vivre inégalée, nimbée d’une lumière dorée, où le temps prend son temps. Comme TiL !

Ces Journées du Patrimoine nous sont particulièrement chères, car elles sont l’occasion de célébrer le Patrimoine au sens large, si présent chez TiL.

Un patrimoine historique

Le domaine familial de Dordogne est une vieille bâtisse du début du 17ème siècle, construite sous Louis XIII, surmontée d’une rangée de mâchicoulis et de deux pavillons d’ardoises, flanquée de vastes communs.

Chaque génération a eu à cœur de le préserver, et même l’embellir et nous avons repris le flambeau, au prix de beaucoup de temps et d’énergie, mais guidées par la passion de faire vivre ces pages d’histoire. Sur les façades comme à l’intérieur, les rides et marques du temps se lisent, témoins des siècles passés, mais c’est ce qui fait tout son charme !

De nombreuses dépendances en faisaient un domaine autonome et prospère: ferme, chenil, bûcher, écuries, granges, orangerie, grande serre, chapelle, pigeonnier, mare à poissons, …

C’est un peu cette autonomie d’ailleurs que nous essayons de perpétuer.

Le domaine comportait aussi une forge qui, encore au XIXème siècle, produisait plus de 500 quintaux de fer.

 Un patrimoine végétal

Au cœur du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin, dans le Périgord Vert, le domaine est dans un écrin de nature, avec une magnifique perspective et une vue à l’infini, sans aucune construction, sur des champs, des prairies et des forêts de chênes et châtaigners.

Le parc à la française du domaine a été créé au XIXème siècle, et orné d’allées de tilleuls, l’arbre d’alignement préféré des grands parcs et jardins, dès le 18ème siècle. Ce n’est pas pour rien que c’est l’essence célébrée par les jardins de Versailles, des Invalides, du Palais-Royal, du Champ de Mars, et de nombreuses grandes ou petites places de villes et villages… Un arbre à l’allure majestueuse, offrant une ombre généreuse pour se protéger du soleil lors des promenades, et embaumant au printemps. Et un arbre réputé tellement protecteur et bienfaisant que Pline l’Ancien l’appelait déjà l’arbre-médecin, et qu’il a été planté par ordonnance royale près des hospices.

C’est lui qui a entièrement guidé la création de TiL, une marque holistique par nature, puisque ce sont les pouvoirs du tilleul sur la peau, le corps et l’esprit qui sont aujourd’hui valorisés par la Science et les Neurosciences.

Le domaine est encore maintenant une terre d’abondance, avec le vaste jardin potager, cultivé en permaculture, et la magnifique serre ancienne, du 19ème siècle, toujours en service.

Un patrimoine olfactif

Les tilleuls font partie de la mémoire olfactive de chacun. Lorsqu’ils fleurissent en juin-juillet, en exhalant cette divine et délicate odeur de miel, se révèle la puissance mémorielle du tilleul. Savez vous que la fameuse madeleine de Marcel Proust, évoquée lorsqu’on parle d’une saveur ou d’un parfum qui ébranle la mémoire, était trempée dans une infusion de tilleul ? Et que c’est l’objet de sublimes descriptions dans plusieurs passages d’A la recherche du temps perdu ?

« Et tout d’un coup le souvenir m’est apparu.
Ce goût, celui du petit morceau demadeleine que le dimanche matin à Combray,
quand j’allais lui dire bonjour dans sa chambre,
ma tante Léonie m’offrait après l’avoir trempé dans son infusion  de tilleul ».

C’est cette émotion qu’a  retranscrite avec son infini talent le célèbre parfumeur Francis Kurkdjian, qui a composé L’Eau Qui Enlace de TiL.

« Le Tilleul c’est l’odeur de mon enfance, les rues de ma ville natale, la fin du printemps qui annonce les chaleurs de l’été. C’est également ceux du domaine de TiL que je connais depuis deux décennies. Là-bas, les Tomentosa (tilleuls argentés) à grandes fleurs sont particulièrement odorants les soirs d’été ou à la fraîcheur du petit matin. Alors, j’ai laissé parler mes propres souvenirs pour en faire une interprétation libre et sentimentale, telle une carte postale olfactive empreinte de la mémoire de ce lieu si touchant. J’ai cherché à traduire la flamboyance de sa floraison qui accueille les abeilles et leur bruissement de joie dans le vent de ses feuilles et de ses fleurs ! De cette histoire est née une formule sobre, à l’écriture contemporaine, qui intègre toutes les facettes de la fleur de Tilleul, à la fois légèrement verte et miellée, poudrée et orangée. C’est l’idée d’une sensualité douce, caressante et lumineuse qui correspond bien, je crois, à notre époque … »

Un patrimoine familial

A l’origine de TiL, une histoire de vie et de passion…l’amour de trois sœurs pour leur terre et leur maison d’enfance, celles de leur père et de leur grand-père.

Et puis l’envie viscérale de préserver ce patrimoine unique, de le valoriser, de faire vivre nos vieilles pierres qui en ont tant vu, et de prendre soin de nos vénérables tilleuls aux mille vertus qui auraient tant de choses à raconter aussi. Ceux qui veillent sur chaque génération, et sous lesquels nous avons tous grandi, ri, joué, aimé, dormi, diné…

Enfin, le besoin croissant de sens et le désir de partager leur force apaisante et régénérante avec le plus grand nombre, ont donné naissance à TiL.

Notre seule envie ? Apporter grâce à eux un peu de mieux-vivre, avec une touche de légèreté et d’insouciance, en ces temps troublés où le stress envahit nos vies.

 

Laisser un commentaire

vous aimeriez aussi ...

S’alléger par l’écriture…

Êtes-vous parfois débordée par vos émotions, envahie de pensées qui tournicotent, jusqu’à rendre le sommeil difficile ? Sujette à un peu de blues ? Ou bien à

La Détox, c’est maintenant !

Avez-vous remarqué qu’on nous parle toujours de détox après les fêtes, mais en fait c’est avant qu’il faut la faire, pour préparer le corps à