TiL, ou tous les pouvoirs du tilleul concentrés dans un seul actif

TiL est une marque de beauté et de soin de soi, holistique car créée à partir de l’arbre holistique par excellence, le tilleul. C’est lui qui a guidé tout le processus de création. Lui, ou plutôt eux, la centaine de tilleuls plus que centenaires, enracinés depuis des générations dans notre domaine familial de Dordogne. Qui ont résisté à nombre de tempêtes et qui, même très abimés pour certains, ont trouvé en eux (et entre eux car ils s’aident mutuellement), une force de régénération inouïe pour repartir de plus belle. Avec leurs étonnants pouvoirs sur la peau, le corps et l’esprit, ils ont donné naissance à TiL et à ses gammes cosmétique, nutri-cosmétique, et parfum.

Lionel de Benetti, conseiller scientifique de TiL

Nous inaugurons aujourd’hui une série d’articles axés sur les coulisses scientifiques, car TiL a cette rare particularité  de n’être pas seulement une marque naturelle, locale, clean, vegan et ultra-sensorielle. C’est aussi une marque qui a demandé 3 années de R&D, sous la houlette des plus grands experts, où tout ce que nous avançons a été prouvé scientifiquement. Car nous voulions valoriser cet arbre incroyable, utilisé depuis des siècles pour ses vertus au point que Pline l’Ancien l’appelait déjà « l’arbre médecin », par la Science du 21ème siècle, biotechnologie et neurosciences.

Aujourd’hui, nous interrogeons Lionel de Benetti, grand Monsieur de la cosmétique puisqu’il a été pendant 35 ans le patron de la R&D de Clarins. Il nous a accompagnées depuis le début, pour mettre au point notre actif exclusif et formuler nos produits.

Qu’est ce qui vous a motivé pour mettre votre grande expertise au service de TiL ?

Parce que c’était pour moi l’occasion de mieux connaître  les propriétés de cet arbre réputé pour avoir de nombreuses vertus, le tilleul. J’avais là un excellent terrain de travaux pratiques, dans des conditions exceptionnelles : plantations d’excellente qualité dans un magnifique environnement et maitrise totale de la cueillette des différentes parties de tilleul, pour entamer les études scientifiques, et mesurer ce qu’on pouvait attendre du tilleul pour les soins de la peau.

En quoi la démarche de TiL est elle innovante ?

L’innovation est plurielle :

  • maitrise totale d’un principe actif dont les produits vont découler.

La plupart du temps, quand on développe un produit cosmétique, on achète les principes actifs chez des fournisseurs spécialisés, de qualité, mais on ne maitrise jamais la totalité de la gestation, depuis le moment où on cueille la plante jusqu’au moment où on va l’intégrer dans un produit. Là ce qui est intéressant,c’est que la plante vient du domaine familial, elle est cueillie sous la responsabilité des propriétaires du domaine, et ensuite les traitements faits pour en extraire la substantifique moelle, retrouvée après dans les produits, sont sous la maitrise totale de toute l’équipe TiL.

  • Utilisation de toutes les parties : le tilleul en entier

La différence de TiL,  ce n’est pas tant d’utiliser le tilleul, car il a déjà existé comme principe actif secondaire dans certaines marques . C’est de l’avoir étudié scientifiquement à fond, dans toutes ses parties, pour en faire le support majeur de l’activité des produits, en créant un Complexe actif, qui est presque le tilleul en entier.

Quelles sont les molécules d’intérêt du tilleul ?

Comme la plupart des végétaux, il y a plusieurs centaines de molécules.
Certaines sont spécifiques, comme le tiliroside, un flavonoïde. C’est dans le tilleul qu’il a été trouvé pour la première fois et qu’il est le plus concentré. Or le tiliroside est un anti-inflammatoire et un anti-oxydant, propriétés essentielles.
Il y a bien d’autres molécules intéressantes, et c’est aussi une des spécificités de TiL, en ayant sous la main ces tilleuls sans aucune contrainte, on a pu réaliser des études scientifiques sur les fleurs, les feuilles, les bourgeons et les rameaux.

Chaque partie a sa spécificité et c’est en assemblant les fractions des différentes parties de l’arbre qu’on obtient l’extrait actif final, le Tiliactiv4®,avec la meilleure concentration possible de chaque molécule active, et donc une efficacité optimum, démontrée scientifiquement. Un travail de longue haleine, mené avec un spécialiste de l’extraction végétale, pour réaliser ce Complexe qui est un concentré de tout ce qui est intéressant dans le tilleul.

Quel est l’intérêt du sourcing dans un domaine familial en pleine nature ?

Ce qui est intéressant lorsqu’on travaille sur un extrait de plante, c’est de connaître d’où elle vient, comment elle pousse et dans quel environnement, car la composition de la plante dépend de ce qu’elle puise dans la terre et absorbe dans l’atmosphère. Si on maitrise cet environnement, terre et atmosphère, on aura une excellente qualité de l’extrait.

De plus, avoir comme source de matière première un domaine familial nous donne la maitrise du moment de la cueillette des différents éléments, faite à la meilleure période, alors qu’à 15 jours près on peut avoir un résultat différent avec une cueillette.

Et cela joue  beaucoup sur la qualité de l’extrait. Lorsque l’on achète chez des fournisseurs des extraits végétaux,  ils sont faits à partir de plantes séchées qui viennent parfois du bout du monde, et/ou qui ont subi des traitements plus ou moins soft pour la qualité de la plante, et on n’est jamais certain de ce qu’on obtient.

Pourquoi avoir utilisé de la matière fraiche ?

Il est beaucoup plus intéressant de travailler sur de la matière fraiche, plutôt que sèche, car souvent le fait de perdre l’eau en séchant va désactiver certains principes actifs. Les déshydrater détruit ces molécules, et on perd donc une partie des composants intéressants quad on travaille sur une matière séchée. Pour travailler sur de la matière fraiche, c’est beaucoup plus compliqué, car cela demande une logistique très particulière, que l’on a pu mettre en œuvre là encore car nous maitrisons la cueillette. On met aussitôt en congélation dans des containers qui vont préserver l’intégrité, et donc l’efficacité des molécules.

Comment a été testé le Complexe Tiliactiv4®?

Sans rentrer dans le détail fastidieux de tous les tests menés, on a démontré son activité anti- inflammatoire puissante, car il désactive un des médiateurs de l’inflammation, la Lox 5.

De même, son activité anti-oxydante, c’est à dire sa capacité à bloquer les radicaux libres, a été prouvée. En fait, on a couvert le spectre de tout ce qu’on peut attendre d’un produit de soin actif.

Concrètement, ces activités font quoi sur la peau ?

  • Activité anti-oxydante: l’oxydation  est un facteur majeur du vieillissement de la peau, les cellules s’oxydent, la peau perd sa tonicité et son élasticité, ce qui engendre des rides. Un actif anti-oxydant préserve contre l’action délétère des radicaux libres.
    Il y a 2 vieillissements : intrinsèque, car on génère spontanément des radicaux libres en permanence  par la respiration cutanée, et  environnemental (lumière, pollution …). On n’annule pas l’action des radicaux libres car ils ont leur utilité, mais on l’ équilibre.
  • Activité anti-métallo protéase: ce sont des enzymes qui dégradent les fibres fondamentales de la peau, collagène et élastine. Elles sont utiles car ce sont les éboueurs de la peau, puisqu’elles éliminent les  fibres en fin de vie, mais quand elles sont trop actives, elles grignotent aussi les bonnes fibres, et donc font vieillir.

Le Tiliactiv4® limite le rôle de ces enzymes à son juste équilibre.

  • Activité anti-inflammatoire: l’inflam’aging est un phénomène  pro-inflammatoire  (dû au stress, la fatigue, l’ alimentation…) qui existe en permanence dans la peau et crée une inflammation interne, facteur de vieillissement. Un actif anti inflammatoire est ainsi utile dans tous les produits.

Y a t il d’autres actifs dans les formules TiL ?

Aucun actif n’étant la panacée universelle, on a associé d’autres actifs, toujours franco-français (actifs végétaux de plantes cultivées en France) : alfalfa, capucine, rose centifolia, passiflore, lierre, prêle… pour leur synergie avec les molécules  du Tiliactiv4®.

Les formulations TiL sont elles naturelles et clean ?

Aujourd’hui, quand on fait des formules  cosmétiques, on a le devoir évidemment de respecter les législations internationales, mais parfois on va au delà car il y a des doutes ou contestations sur certains ingrédients.

Certains consommateurs veulent des formules « clean », ce qui sous-entend de respecter la bonne tolérance du produit pour la peau, mais aussi pour l’environnement. Ce n’est pas le cas lorsque le taux de bio dégradabilité est trop long, ou que le process de fabrication est trop  impactant. On  a donc éliminé ces molécules des soins TiL.

Nos formules  sont composées d’éléments naturels ou d’origine naturelle à plus de 95% .

Qui des 5% restants? Il faut savoir que pour qu’une formule soit  stable, il est très difficile d’être 100% d’origine naturelle, sauf dans les produits huileux.

En effet dans les émulsions, il y a toujours de l’eau, ce qui favorise le développement microbien : quand l’utilisatrice met le doigt dans son pot, elle l’ensemence de germes (car on est couvert de micro-organismes, aussi propres soit on). Il faut donc dans les formules  une substance qui empêche ce développement, sinon ce n’est plus une crème mais un «bouillon de culture» en 2 semaines ! Un conservateur est nécessaire pour maintenir la qualité  du produit, pendant toute sa durée d’utilisation. Ils n’ont aucun effet négatif,  et complètent l’action des conservateurs naturels, qui ne sont pas 100% efficaces.

Comment avez vous concilié les exigences de naturalité, efficacité et sensorialité ?

On a déjà évoqué l’efficacité du Tiliactiv4®. Ensuite, évidemment le produit  doit être appliqué régulièrement, pour être efficace. S’il est tellement agréable et sensoriel que c’est un petit moment de bonheur dans la journée, il sera utilisé tous les jours et d’autant plus performant.

Quant à la naturalité, cela a été tout  le travail et le talent du formulateur de faire les bons assemblages.

Partagez :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

vous aimeriez aussi ...

la tarte de printemps

une tarte gourmande, garnie d’une crème de ricotta et de petits légumes par @marie_food_tips   Pour 6 personnes :   Une pâte feuilletée250 g de ricotta1/2 citronUn filet