TiL, ou le Tilleul recréé dans toute sa force végétale

Dans ce deuxième épisode, nous interrogeons Jean-Yves Berthon, fondateur et dirigeant du Groupe Greentech, à l’origine de l’actif exclusif de TiL.

Au cœur de TiL et sa gamme cosmétique, un actif exclusif, le Tiliactiv4®, associant extraits de fleurs, feuilles, rameaux et bourgeons frais, récoltés dans le domaine familial de Dordogne. Trois ans de R&D pour le mettre au point, menée avec Greentech, leader français de la biotechnologie végétale. Son Président Jean-Yves Berthon souligne l’innovation de cette démarche.

Vous êtes le Président fondateur du Groupe Greentech

Greentech a 30 ans, et la société produit des ingrédients naturels à partir de différentes sources, végétales notamment. Ce sont des ingrédients de haute technologie, où on va chercher la quintessence du végétal en ciblant des activités bio chimiques très fortes qui vont avoir une efficacité sur la peau, à partir de molécules identifiées, extraites et purifiées issues de végétaux

Qu’est ce qui vous a motivé pour mettre l’expertise et la technologie de Greentech au service de TiL ?

D’abord parce qu’on connaissait la créatrice de TiL avec qui on avait déjà travaillé plusieurs années, donc la confiance. Ensuite cela nous permettait d’avoir du matériel végétal tracé, pris au moment optimal, au bon stade physiologique pour exprimer le plus fortement la concentration en principes actifs que l’on recherche et qu’on extrait

En quoi la démarche de TiL est innovante et apporte quelque chose de nouveau sur le marché ?

TiL est innovante parce qu’on  part d’une population de tilleuls dans une propriété familiale dans le Sud de la France, très anciens, très bien développés et bien implantés sur le terroir et on a accès à différentes parties du Tilleul, fleurs, feuilles, bourgeons, rameaux … il y a non seulement différents organes, mais aussi différents stades physiologiques ce qui permet d’avoir une composition bio chimique différente pour chacun. On recrée donc l’univers du tilleul en extrayant et purifiant des composés venant de différentes parties de la plante à différents stades physiologiques.

Quelles sont les molécules d’intérêt dans le Tilleul ? Y a t il des différences selon les organes ?

Il y a différentes molécules dans les parties de tilleul, des polyphénols, des flavonoïdes, des polysaccharides. Particulièrement on trouve une teneur en polysaccharides très importante, des flavonoïdes avec des propriétés anti-oxydantes, et qui stimulent aussi la circulation sanguine, ce qui est très important pour que la peau soit la plus oxygénée possible et résiste aux différents stress de la journée. On va chercher ces composés avec des procédés technologiques, comme la cryo-extraction pour préserver les composés natifs de la plante.

Chaque partie de l’arbre a une composition  bio chimique différente : Par exemple dans le bourgeon, on trouve beaucoup plus de polysaccharides et de composés qui protègent le bourgeon, car le bourgeon c’est la renaissance, la croissance qui est sauvegardée pendant tout l’hiver, et au printemps des processus enzymatiques et hormonaux se déclenchent suite aux bonnes conditions, permettant à la plante de se développer, et aux rameaux de croitre et former les feuilles.

Les feuilles sont riches en chlorophylle, ce sont elles qui reçoivent la lumière et transmettent  l’énergie lumineuse pour la transformer en énergie chimique et bio chimique et permettre à la plante de synthétiser des molécules très importantes. Les rameaux sont fibreux et ligneux et sont là pour soutenir le port. Il y a donc des composés très différents selon les parties de la plante, spécifiques de l’organe et de l’état physiologique de l’organe, avec des grandes familles communes, protéines, polysaccharides, lipides… que l’on retrouve dans le monde vivant. Les rameaux ont moins de lipides que les feuilles ou les bourgeons qui sont des molécules de réserve

Comment ont été sélectionnées ces parties  ?
Qu’apporte l’association des différentes parties de tilleul ?

La démarche innovante de Til est d’être allée chercher les molécules dans différentes parties du tilleul, ce qui permet de recréer l’univers du tilleul, d’avoir des molécules à la fois anti inflammatoires, protectrices, anti-oxydantes et donc d’avoir un effet synergique entre toutes ces molécules, pour que la peau soit sublimée, protégée, préservée, le teint plus lumineux (car protégé des radicaux libres), la peau plus élastique et tonique, moins de rides.

Comment ont été sélectionnées et extraites ces parties  ?

La démarche en discutant avec les fondatrices de TiL a été de regarder l’activité que l’on pouvait cibler et donc  la composition  de chaque partie de la plante, par analyse bio chimique. Les molécules intéressantes ont été identifiées, comme le tiliroside, molécule spécifique du tilleul. On a réalisé l’extraction végétale en préservant les molécules natives (avec de l’extraction douce, « la chimie verte ») pour les analyser, les fractionner et les concentrer en molécules active. Le mélange de ces composés actifs fait que l’on obtient une formulation particulièrement intéressante pour la préservation de la peau.

Comment peut on préserver la plante lors de l’extraction?

Greentech a breveté la technologie de la cryo extraction. Dans les cellules il y a des compartiments intra cellulaires, dans lequel il y a des molécules particulières. Quand on extrait, tout est mélangé et il y a des liaisons qui se créent (ex protéines et polyphénols) qui peuvent provoquer la disparition de ces composés, des molécules comme les polyphénols (anti oxydants) peuvent être oxydés de façon incontrôlée et donc dégradés (ex de la pomme qui, coupée en 2, noircit : polyphénols s’oxydent). Solution : congeler la récolte des différents organes dans le domaine à -25/28° pour stopper l’activité des enzymes (sont actives à la température de 37° chez l’homme, autour de 30 dans les plantes), on les inhibe totalement et donc on stoppe la dégradation de molécules par les enzymes.

On congèle les matières premières fraiches, juste après la récolte, la dégradation est bloquée, et on réalise ensuite l’extraction par grand froid avec azote liquide, à -196°. Aucune enzyme ne fonctionne plus, on extrait le suc de chaque organe avec toutes ses molécules natives, sans aucune dégradation ni dénaturation(c ‘est pour cela que le cryo extrait n’est pas brun mais reste vert) et c’est pour cela que l’actif garde toute son activité biologique et qu’on retrouve intégralement celle de la plante, toute son intégrité structurelle et moléculaire est préservée.

Quel est l’intérêt du sourcing du tilleul dans une propriété familiale en pleine nature ?

C’est d’abord sa localisation : le sourcing est tracé, caractérisé, ce n’est pas des prélèvements sauvages, ce n’est pas de la culture mais c’est un milieu totalement naturel, le tilleul s’épanouit dans le parc de façon naturelle, donc il y a une force du végétal qui a résisté et affronté toutes les saisons, les tilleuls se sont adaptés aux hivers et aux sécheresses. On retrouve toute cette force du végétal dans le profil bio chimique des différentes parties et dans les extraits concentrés en molécules actives que l’on retrouve ensuite dans les formules produits.

Pourquoi avoir utilisé la matière première fraiche et pas sèche ?

La cryo-extraction préserve les molécules natives. Les publications scientifiques  sur le tilleul ont montré que ces molécules du tilleul avaient une forte activité biologique, et là avec du frais on obtient la substantifique moelle de toutes les parties, naturellement actives, sans transformation aucune. Il est donc très important de partir du matériel frais et ensuite d’appliquer la cryo extraction.

Est il courant qu’une marque développe son propre actif à partir de ses propres végétaux?

La démarche de TiL est originale et novatrice :  en partant du tilleul, et de ses différentes parties, en allant chercher les meilleures molécules actives qui présentent des propriétés biologiques intéressantes en cosmétique, de leur propre matériel biologique développé naturellement dans la propriété familiale , hors culture et hors forçage physiologique, c’est rare.  Les marques qui utilisent beaucoup de plantes utilisent des cultures…

Quels tests scientifiques ont prouvé l’activité du Tiliactiv4® ?

Les activités des familles moléculaires ont été décrites, mais il fallait ensuite montré que c’était bien actif. Des tests spécifiques ont été définis pour mesurer l’activité anti oxydante et anti inflammatoire : On a voulu démontrer après extraction, purification et concentration des fractions du tilleul,  leur efficacité en réalisant des tests bio chimiques in tubo, avec des enzymes qui sont des marqueurs de la réaction. Des tests anti oxydants et anti inflammatoires ont été réalisés, où on a mesuré l’activité inhibitrice de l’inflammation et de l’oxydation avec ou sans le Tiliactiv4®

Le Tiliactiv4® est naturel, bio, vegan, clean… Eco responsable, cela veut dire quoi pour vous?

Toute la démarche de Til est particulièrement intéressante pour Greentech car elle est éco responsable, avec un sourcing tracé, à partir de matières premières naturelles. Green, c’est dans les gènes de GT depuis sa création en 1992 :on part de ressources naturelles biologiques et on développe de plus en plus des procédés verts pour préserver le matériel biologique et l’actif qui en est issu, et l’environnement : cryo extraction, solvants naturels produits par fermentation , fractionnement et concentration par des procédés naturels de pression et température en utilisant solvants qui ont des propriétés … 

Partagez :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

vous aimeriez aussi ...

la tarte de printemps

une tarte gourmande, garnie d’une crème de ricotta et de petits légumes par @marie_food_tips   Pour 6 personnes :   Une pâte feuilletée250 g de ricotta1/2 citronUn filet