Marc, cueilleur aux doigts d’or

TiL est une marque de beauté et de soin de soi holistique, dont la création a été intégralement guidée par l’arbre holistique par excellence, le tilleul. Pas n’importe lequel, mais les tilleuls plus que centenaires du domaine familial de Dordogne, enracinés depuis des générations, en plein cœur du Parc Naturel Régional, loin de toutes cultures et interventions de la main de l’homme.

Ce sont eux qui fournissent les fleurs, feuilles, bourgeons et rameaux, aux multiples vertus apaisantes et régénérantes, constituant le principe actif des formules cosmétiques TiL ; et eux aussi qui, par leur délicieux parfum, ont inspiré le talentueux parfumeur Francis Kurkdjian pour créer la délicate Eau qui Enlace, le parfum de TiL.

Pour en prendre soin, les choyer et les récolter,  avec tout le respect dû à ces arbres vénérables, il fallait un homme hors du commun. C’est Marc, un grand expert et amoureux des arbres, que nous avons interviewé.

Comment es tu arrivé dans le domaine de TiL ?

Je suis producteur de plantes aromatiques et médicinales et en même temps spécialiste des arbres. Cela fait 30 ans que je travaille dans le domaine des arbres, notamment en tant qu’ herboriste grimpeur. C’est ainsi que j’ai rencontré les soeurs Polette et croisé l’aventure TiL pour mener à bien leur projet de cueillette et de culture de tilleuls dans leur propriété.

Y sont enracinés de grands tilleuls que vous voyez autour de moi, présents depuis plus d’une centaine d’années, voire pour certains presque 200 ans.

Quelles sont les spécificités des tilleuls de TiL ?

Dans le domaine sont enracinés de grands tilleuls que vous voyez autour de moi, présents depuis plus d’une centaine d’années, voire pour certains presque 200 ans. 

L’intégralité de la cueillette se fait sur les tilleuls argentés, qu’on reconnaît facilement puisqu’ils ont une face verte et une face argentée. Ce sont des tilleuls très mellifères, donc avec beaucoup d’odeur. Plus forte que les tilleuls qu’on connaît plus classiquement quand on est sur une place de mairie ou une place de village. 

Quand se passe la cueillette ?

Pour la cueillette, nous attendons forcément le jour J où au minimum trois fleurs sur cinq fleurissent, parce que, généralement, la fleur de tilleul se compose de cinq petites fleurs accrochées sur les mêmes bractées.

C’est le moment optimal pour la cueillette. Cette année, cela a correspondu avec le solstice, c’est à dire un moment encore plus important, parce qu’on essaye de transmettre, au travers des produits qu’on récolte, l’énergie du lieu, la bienveillance des gens qui s’en occupent et de l’histoire aussi du lieu. 

A chaque époque de l’année, il y a des propriétés un petit peu différentes. Là, on est sur les dernières cueillettes, celles des fleurs et des feuilles. 

On a commencé au printemps avec les jeunes bourgeons et les jeunes rameaux, gorgés de sève ; les bourgeons avant éclosion qui contiennent toutes les caractéristiques de la plante future. Parce que le bourgeon, c’est les jeunes rameaux, les jeunes feuilles et les jeunes fleurs en préparation pour quelques mois.

Après apparaissent les feuilles, ensuite les fleurs. 

Pourquoi le tilleul est il aussi recherché par l’homme ?

Le tilleul a les feuilles en forme de cœur. Cela montre bien que c’est l’arbre du cœur, l’arbre de médecine, l’arbre aussi des palabres et des grandes soirées d’échanges sur les places où dans le temps, on prenait plaisir à y mettre un banc et profiter de son ombrage très frais. Il faut savoir qu’un arbre est comme nous, toute la journée, il respire, mais il dégage aussi dans l’air et dans l’atmosphère une grande quantité d’eau. 

A peu près 90% de l’eau qu’il pompe dans le sol pour sa vie au quotidien, est rejetée sous forme de brumisateurs dans l’atmosphère, ce qui atténue les fortes chaleurs.

C’est pour ça qu’on a toujours l’impression d’être plus au frais sous un arbre, mais il n’y a pas que l’ombrage procuré par l’arbre. Il y a aussi l’humidité qu’il dégage au quotidien. Ici, dans le domaine, on a l’avantage d’être bordé par les tilleuls et donc de respirer au quotidien et de ressentir tous les bienfaits que peut nous apporter le tilleul.

Quelle est la durée de la cueillette ?

La durée est assez courte. Dès qu’un tilleul commence à fleurir, généralement 3 à 4 jours, cinq jours au maximum, la floraison se termine. On a la chance ici d’avoir de nombreux tilleuls de différents âges, qui ont différentes expositions, et donc fleurissent un petit peu en décalé. On arrive ainsi à avoir une période de cueillette qui peut s’étaler sur quinze jours, ce qui nous facilite le travail parce que sinon ce serait très compliqué à organiser.

Partagez :

Laisser un commentaire

vous aimeriez aussi ...

TiL Tips pour l’été

L’été est la saison du cœur en médecine chinoise. Associée au feu, c’est la phase de croissance maximale et d’épanouissement, où le Yang est à