Les incroyables fleurs vertueuses du tilleul

Arbre d’abondance incroyable, le tilleul est une plante vertueuse aux multiples bienfaits et usages depuis des millénaires. Comme nul autre, il sait apaiser et régénérer à la fois la peau, le corps et l’esprit, être une plante médicinale, tout en sentant divinement bon et en plus être comestible !

Le tilleul est l’arbre de l’âme, il protège, guérit et vous insuffle joyeusement sa force douce et maternelle.

Toutes ses parties possèdent bien sûr des molécules actives bienfaitrices, mais sa fleur délicate est une merveille absolue de la Nature.

La vie d’une fleur de tilleul

L’arbre se recharge pendant l’hiver quand il est en dormance. Mais très vite de petites excroissances marrons se forment sur les rameaux, minuscules signes de la vie qui va revenir avec les bourgeons. En mars en général, ceux ci ont grandi, ils verdissent et gonflent… gonflent jusqu’à éclater (on dit débourrer). Ils libèrent alors de façon visible tout ce qui était en devenir, à l’abri et bien protégé : les feuilles et les futures fleurs. Avez vous déjà remarqué ces petites feuilles au vert si tendre, à la surface si lisse et presque brillante ?

Très vite se forment les boutons floraux, formés en grappes. Des petites boules vertes qui elles aussi gonfleront au fil des jours jusqu’à l’éclosion des fleurs.

Les fleurs sont regroupées par 2 à 7 sur une tige, elle même soudée sur une partie de sa longueur à une bractée vert pâle translucide. L’ensemble forme l’inflorescence. Leur couleur ? La palette est variée mais toujours sublime de délicatesse : à base de jaune, selon les variétés, elles peuvent être jaunes vif, solaire, joyeux, ou jaune pâle, presque blanches, parfois même comme nous avons dans le domaine de Dordogne, berceau de TiL, avec de somptueuses nuances de rose ou d’abricot.

Le tilleul argenté

Elles sont hermaphrodites, c’est à dire féminines et masculines à la fois. 

Une fleur de tilleul produit en moyenne 0,10-0,25 mg de sucres tous les jours (environ 1 µL de nectar), ce qui en fait l’une des fleurs les plus riches et productives d’arbres attirant les insectes. Le pollen est très abondant : entre 1,5 et 3 millions de grains par fleur, riche en phytostérols, en protéines (plus de 20 %), et en acides aminés. 

La production de fleurs est intense puisqu’entre 10.000 et 40.000 fleurs sont disponibles par m3 de canopée, selon les espèces de tilleuls et les individus (www.cari.be). On comprend mieux pourquoi le tilleul est l’arbre le plus mellifère qui soit !

Des vertus plus qu’apaisantes : soignantes et euphorisantes  !

Le tilleul est un des rares arbres à la fois médicinal et comestible aux innombrables vertus thérapeutiques et culinaires.

Les fleurs renferment du mucilage, des tanins, des sucres, des polyphénols et plus particulièrement des flavonoïdes (kaempféritrine, astragaline et tiliroside) et une essence aromatique (farnésol). En clair, ces molécules lui confèrent une activité sédative, anti-spasmodique et diurétique, agissant à la fois sur le système nerveux et le système digestif. Les fleurs de tilleul sont des anti-dépresseurs et même euphorisantes, au point que le tilleul était appelé l’arbre de la Joie. Aussi joyeux que le jaune de ses fleurs ☺

Les fleurs apaisent le psychisme et l’anxiété, luttent contre les insomnies, aident à digérer, font baisser la fièvre, apaisent les maux de tête, les douleurs, les spasmes, renforcent les défenses, et font du bien à la peau, qu’elles hydratent, apaisent et lissent… oui, tout cela ! Ce n’est pas pour rien que déjà Pline l’Ancien avait baptisé le tilleul « l’arbre médecin » !

Des usages universels

Utilisées depuis l’Antiquité, de nombreux témoignages au fil des siècles évoquent les préparations faites avec des fleurs de tilleul, pour ses vertus calmantes et sédatives. La tisane elle même est utilisée depuis le 16ème siècle, par le médecin du roi lui même.

  • la fleur est comestible, comme les feuilles, et les boutons floraux. Elles se mangent telles quelles en salades, ou font de merveilleux desserts, comme des crèmes, des confitures ou gelées. Quant au miel de tilleul, il est idéal pour les anxieux.
  • elle est le plus souvent utilisée en usage interne, en infusion, pour calmer le système nerveux et les angoisses des enfants et des adultes, diminuer les tensions et favoriser le sommeil. Mais aussi pour faciliter une digestion rendue difficile par trop de nervosité, contre fièvre et maux en tous genres, les spasmes et crampes, les courbatures et renforcer les défenses contre rhumes et grippe (elle réduit les sécrétions nasales). En 1957, où la grippe a été forte en France, ont été infusées 500 tonnes de tilleul ! Tout cela sans aucun effet secondaire, et utilisable par toute la famille, même les plus petits. 
  • Utilisées depuis l’Antiquité, de nombreux témoignages au fil des siècles évoquent les préparations faites avec des fleurs de tilleul, pour ses vertus calmantes et sédatives. La tisane elle même est utilisée depuis le 16ème siècle, par le médecin du roi lui même.
  • la fleur est comestible, comme les feuilles, et les boutons floraux. Elles se mangent telles quelles en salades, ou font de merveilleux desserts, comme des crèmes, des confitures ou gelées. Quant au miel de tilleul, il est idéal pour les anxieux.
  • elle est le plus souvent utilisée en usage interne, en infusion, pour calmer le système nerveux et les angoisses des enfants et des adultes, diminuer les tensions et favoriser le sommeil. Mais aussi pour faciliter une digestion rendue difficile par trop de nervosité, contre fièvre et maux en tous genres, les spasmes et crampes, les courbatures et renforcer les défenses contre rhumes et grippe (elle réduit les sécrétions nasales). En 1957, où la grippe a été forte en France, ont été infusées 500 tonnes de tilleul ! Tout cela sans aucun effet secondaire, et utilisable par toute la famille, même les plus petits. 

Quelques heures pour la récolter

La fleur de tilleul est aussi éphémère que délicate. A peine quelques jours par an, elle éclot, entre fin mai, juin et juillet, selon les espèces, le lieu, la météo. Plus tôt dans les villes, plus tard dans les campagnes. Jamais la même date d’une année sur l’autre….aucune visibilité … le temps de la nature apprend la patience et la réactivité !! 

Très fragile, elle reste éclose moins d’une semaine, 2 ou 3 jours, puis se fâne et tombe, laissant ensuite la place aux fruits. 

Le meilleur moment pour cueillir les fleurs est lorsque, sur la même « grappe » , il y a des fleurs ouvertes et les autres encore en bouton… la « fenêtre de tir » de la cueillette se compte au final plus en heures qu’en jours ! 

Elle correspond aussi à l’incroyable bourdonnement des abeilles qui se précipitent pour envahir l’arbre en fleurs et déguster le délicieux nectar, et le miellat qui coule lorsqu’il fait très chaud (un formidable adoucissant contre les brûlures).

Et là il faut faire venir les cueilleurs qui, comme nous sur une échelle, à la main, fleur après fleur, gramme après gramme, prendront dans l’arbre ce concentré de trésors jusqu’à en ramasser des kilos pour constituer l’actif cosmétique de TiL. 

Et vous savez quoi ? Leur parfum doux et miellé est tellement odorant et apaisant que le soir toute l’équipe est « stone » ☺ . Il paraît d’ailleurs que certains experts arrivent à distinguer les parfums des fleurs de tilleul de différentes origines… 

Dans le domaine familial de Dordogne, berceau de TiL, le parfum est particulièrement prononcé, selon les dires de nos cueilleurs. Probablement dû au fait que nos arbres  sont enracinés depuis plus de 150 ans, en plein épanouissement et force de l’âge, hors de toute culture, pollution et pesticide, dans un environnement ultra préservé, en plein cœur du Parc Naturel régional Périgord Limousin.

Quel autre arbre produit des fleurs aux tels pouvoirs ?

Aucun, et ce n’est pas un hasard si les écrivains les ont souvent célébrées, comme Colette qui écrivit :

« Mon dieu, respirer le tilleul quand il est un volcan d’abeilles,
un buisson de fleurs rousses, le rival de l’oranger,
l’insidieux amant, le pollen en pluie d’or, n’est-ce pas assez ?
et bouilli, il lui incombe encore de 
guérir nos fièvres ! »

Aussi fragiles que puissantes, elles nous émerveillent tous les ans, et nous les guettons avec une folle impatience tout en sachant que seule la nature détient le tempo

Partagez :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

vous aimeriez aussi ...

Marc, cueilleur aux doigts d’or

https://youtu.be/-9H4hLz6Ohs TiL est une marque de beauté et de soin de soi holistique, dont la création a été intégralement guidée par l’arbre holistique par excellence,

Le jardin potager, terre d’abondance

Connaissez vous beaucoup de moyens de se ressourcer, revenir à l’essentiel, être relié à la Nature, assurer son autonomie alimentaire, contribuer à préserver l’environnement, avoir