La Science au cœur du Tilleul

Arbre d’abondance unique, le tilleul dispense ses multiples vertus depuis des millénaires. Plante médicinale inscrite à la pharmacopée, il sait apaiser et régénérer tout en sentant divinement bon et en plus être comestible.

C’est probablement pour cela que cet arbre est universel et vénéré depuis des millénaires, sacré depuis la Grèce Antique et l’Égypte Ancienne, au centre des villages gaulois, plantés près des hôpitaux au Moyen Âge et dans toutes les communes à la Révolution, utilisés par les médecins des rois… Autant d’usages empiriques

Mais au cœur de TiL, il y a la Science : la Biotechnologie végétale et les Neurosciences qui prouvent ce que Pline L’Ancien, naturaliste du 1er siècle, écrivait déjà sur le Tilleul, en l’appelant « L’Arbre Médecin ».

Un nom bien mérité, mais tellement plus qu’il ne le croyait …Il évoquait alors les incroyables bienfaits du tilleul sur l’organisme et l’esprit, et aujourd’hui TiL, avec la Science du 21ème siècle, révèle et objective en plus ses innombrables vertus sur la peau.

Le processus de création du Tiliactiv4®, une innovation exclusive

L’histoire a démarré par des cueillettes des tilleuls du domaine familial en Dordogne, menées par le leader de la biotechnologie française, Greentech. L’objectif ? Cartographier les arbres afin d’identifier leur éventuelle activité sur la peau.

Ont été analysées les deux espèces de tilleul présents dans le parc, et à chaque fois toutes les parties de l’arbre, c’est à dire les bourgeons, rameaux, fleurs et feuilles, à deux époques de récolte, mars et juin.

Des mois d’analyses chimiques et bio-chimiques ont suivi. Un jour, un appel a déclenché cette formidable aventure scientifique qu’est TiL, au-delà d’une histoire d’arbre et de nature. Celui du Président de Greentech, Jean-Yves Berthon, qui nous informe que nos tilleuls sont gorgés de molécules hydratantes, anti-inflammatoires et anti-oxydantes, constituant ainsi un anti-âge très complet ! Etapes suivantes : suite des analyses, choix du tilleul argenté (tilia tomentosa) nettement plus actif que le tilia cordata, cueillettes en grande quantité, et des mois de Recherche et Développement pour mettre au point notre propre actif, exclusif, associant les 4 parties de l’arbre.

Une démarche très innovante et originale à plusieurs titres, de la cueillette dans le parc du domaine jusqu’à la mise en pot des formules, selon les scientifiques qui ont développé TiL.

La maitrise totale d’un principe actif

Comme le dit Lionel de Benetti, l’ex Directeur de la Recherche et Développement du Groupe Clarins pendant 35 ans, qui a accompagné TiL du début à la fin du processus scientifique, « la plupart du temps, on achète les principes actifs chez des fournisseurs spécialisés, mais on ne maitrise jamais la totalité de la gestation depuis la cueillette de la plante jusqu’à la fabrication. Ils sont faits à partir de plantes séchées qui viennent parfois du bout du monde, et/ou qui ont subi des traitements plus ou moins « soft », et on n’est jamais certain de ce qu’on obtient. Or, le moment de la cueillette joue beaucoup sur la qualité de l’extrait obtenu. Là ce qui est intéressant, c’est que la plante vient du domaine familial, et de la cueillette  réalisée sous la houlette d’un ancien de l’ONF, jusqu’aux traitements faits pour en extraire la substantifique moelle,  TiL maitrise tout le processus : la cueillette est faite à la meilleure période, alors qu’à quelques jours près, on peut avoir un résultat différent avec une cueillette : une fleur de tilleul par exemple dure 4 jours, un bourgeon doit se ramasser au moment précis où il est gonflé mais pas éclaté, là c’est une question d’heures quasiment ! »

La différence de TiL, c’est d’avoir étudié le tilleul à fond pour en faire le support majeur de l’activité des produits, en démontrant scientifiquement le large spectre d’activités des différentes fractions du tilleul, et en créant un Complexe actif qui est presque le tilleul en entier dans le produit. 

Des tilleuls particulièrement actifs

Partir d’une population de tilleuls dans une propriété familiale, très anciens, très bien développés et bien implantés sur le terroir, fait qu’ils s’épanouissent dans un milieu totalement naturel, avec une force qui a permis de résister et d’affronter toutes les saisons, les hivers et les sécheresses. On retrouve toute cette force du végétal dans le profil bio chimique des différentes parties de tilleul, et donc dans les extraits actifs développés.

L’utilisation de notre propre matériel biologique, développé naturellement dans un domaine préservé, hors culture et hors forçage physiologique, est une démarche très rare en cosmétique.

Or, ce qui est important lorsqu’on travaille sur un extrait de plante, précise Lionel de Benetti, c’est de connaître d’où elle vient, comment elle pousse et dans quel environnement, car la composition de la plante dépend de ce qu’elle puise dans la terre et absorbe dans l’atmosphère, donc si on maitrise tout ce double environnement, la qualité de l’extrait que l’on va en tirer est d’autant plus excellente.

Tout l’univers du tilleul recréé pour la première fois

Nous travaillons différents organes du Tilleul, fleurs, feuilles, bourgeons, rameaux, chacun ayant une composition bio chimique différente, avec des grandes familles communes, protéines, polysaccharides, lipides…. Par exemple dans le bourgeon, on trouve beaucoup plus de polysaccharides et de composés qui protègent le bourgeon pendant l’hiver, les fleurs sont très concentrées en sucres (hydratant) et en polyphénols (anti-oxydant) etc.

Le tilleul, comme la plupart des végétaux, est une combinaison de multiples molécules, plusieurs centaines.

Dans le tilleul, il existe bien sûr des molécules spécifiques, dont un flavonïde spécifique, le tiliroside. C’est dans le tilleul que cette molécule a été trouvée pour la première fois et qu’elle est le plus concentré. Or, le tiliroside est un anti-inflammatoire et un anti-oxydant très actif. Il y a bien d’autres molécules intéressantes : catéchine, quercétine, polysaccharides…Elles ne sont pas toutes présentes dans chaque partie de la plante, et c’est précisément en assemblant les quatre différentes parties qu’on obtient l’extrait final, avec la meilleure concentration possible de chaque molécule active, d’où une efficacité optimum, démontrée scientifiquement.

Chez TiL, on a donc recrée l’univers du tilleul, en extrayant et purifiant des molécules à la fois anti inflammatoires, protectrices, anti-oxydantes qui agissent en synergie, pour que la peau soit protégée, plus élastique, tonique, et lisse avec moins de rides, et le teint plus lumineux.

Matières fraiches et cryo-extraction… Nature et high tech

 En général, les marques s’approvisionnent chez des fournisseurs de principes actifs cosmétiques, en extraits végétaux secs, car évidemment plus faciles à gérer. Ici, il s’agit non seulement d’un actif exclusif à TiL, mais créé à partir de matières fraiches. Quel intérêt ? Préserver les composés natifs de la plante, leur intégrité et donc leur activité. En effet, lors de l’extraction, il y a un phénomène d’oxydation qui dégrade les molécules et le fait de perdre l’eau en séchant désactivecertains principes actifs comme certaines enzymes. En déshydratant la matière végétale, on perd une bonne partie des composants intéressants.

Travailler sur de la matière fraiche est évidemment beaucoup plus compliqué en termes de logistique.

En congelant la récolte des différents organes, aussitôt cueillis dans le domaine, à -25/28°, on stoppe la dégradation de molécules par les enzymes.

Ensuite l’extraction est réalisée par grand froid avec azote liquide, à -196°. On extrait le suc de chaque organe avec toutes ses molécules natives, sans aucune dégradation ni dénaturation ; l’actif garde ainsi toute son activité biologique et on y retrouve intégralement celle de la plante, avec une intégrité structurelle et moléculaire préservée.

Le Complexe actif est appelé Tiliactiv4® car 4 parties de l’arbre sont utilisées, chacune avec ses spécificités. Une opération compliquée, car il a d’abord fallu trouver le bon solvant pour extraire ce qui est intéressant dans chacune d’entre elles : selon que l’on met la plante dans de l’eau, de l’huile, de l’alcool, on n’extrait pas les mêmes molécules. Un travail de longue haleine pour choisir le meilleur solvant et obtenir de chaque partie de la plante la concentration maximale en molécules intéressantes. Puis ces 4 fractions ont été associées, avec un dosage particulier, et le Tiliactiv4® est ainsi la quintessence de toutes les vertus du tilleul.

Une forte activité mesurée par des tests scientifiques

Le Tiliactiv4® est un anti-âge complet, grâce à différentes actions.

  • Activité antioxydante: l’oxydation est un facteur majeur du vieillissement de la peau, les cellules s’oxydent, la peau perd sa tonicité et son élasticité, ce qui engendre des rides. Un actif anti-oxydant préserve contre l’action délétère des radicaux libres. Il y a 2 vieillissements : intrinsèque, car on génère spontanément des radicaux libres en permanence par la respiration cutanée, et environnemental (lumière, pollution …). On n’annule pas l’action des radicaux libres car ils ont leur utilité, mais on l’équilibre.
  • Activité anti-métallo protéase: ce sont des enzymes qui dégradent les fibres fondamentales de la peau, collagène et élastine. Elles sont utiles car ce sont les éboueurs de la peau, puisqu’elles éliminent les fibres en fin de vie, mais quand elles sont trop actives, elles grignotent aussi les bonnes fibres, et donc font vieillir…

Le Tiliactiv4® limite le rôle de ces enzymes à son juste équilibre.

  • Activité anti-inflammatoire: l’inflam’aging est un phénomène pro-inflammatoire (dû au stress, la fatigue, l’alimentation…) qui existe en permanence dans la peau et crée une inflammation interne, facteur important de vieillissement.

Après extraction, purification et concentration des fractions du tilleul, leur efficacité a été objectivée par des tests bio chimiques in tubo, avec des enzymes qui sont des marqueurs de la réaction. Des tests anti oxydants et anti inflammatoires ont été réalisés, où on a pu mesurer l’activité inhibitrice de l’inflammation et de l’oxydation avec ou sans le Tiliactiv4®

  • Inflammation : inhibition de 64 % du marqueur de l’inflammation
  • Oxydation : capacité de piégeage des radicaux libres de 68,7%

Des formules sur mesure

Les formules cosmétiques intégrant toutes le Tiliactiv4® ont été créées par un tandem de choc, Lionel de Benetti et Daniel Joutard du Laboratoire Savoir des Peuples, spécialisé en formules naturelles. Là aussi, cela a représenté un vrai défi scientifique, qu’explique Daniel Joutard :

  • « Avec la création de cette filière et d’un ingrédient particulier, on travaille sur un ingrédient brut, très riche en anti-oxydants. Quand on utilise des ingrédients provenant de fournisseurs, tout est déjà balisé. C’est déjà difficile de faire des produits extrêmement naturels tout en préservant une grande sensorialité, mais avec une matière brute, il y a des enjeux de stabilisation, de volatilité, de variation, de l’évolution dans le temps qu’il faut gérer. Le développement de TiL a donc été exigeant pour maitriser toutes ces contradictions et le savoir-faire de Lionel de Benetti en termes de galénique et sensorialité a été un apport formidable. Les formules TiL sont à la fois green et clean, c’est à dire qu’elles s’attachent à préserver la peau et l’environnement, avec une forte focalisation sur le végétal qui est l’essentiel de l’approche de formulation. »
  • Chez TiL, nous cherchions le « mouton à 5 pattes » !

Très naturel, très efficace, très sensoriel ! Hors de question d’utiliser des formules existantes « à customiser » comme cela se fait très souvent, nous voulions partir d’une page blanche !

Nous avons donc fait une recherche très poussée avec Lionel de Benetti pour sélectionner d’autres actifs naturels mettant en valeur le Tiliactiv4® : des actifs franco-français (actifs végétaux de plantes cultivées en France) : alfalfa,  rose centifolia, capucine, lierre, prêle… choisis pour leur synergie avec les molécules du Tiliactiv4®, et tous objectivés scientifiquement.

La galénique a été travaillée, pendant de longs mois, avec un nombre d’essais impressionnant, et quand cela a abouti, il a fallu encore marier ces formules avec le délicat parfum créé par Francis Kurkdjian. Un vrai travail de haute couture olfactiveen déclinant la note de TiL pour chaque produit cosmétique et en l’adaptant à la galénique retenue. Car bien sûr, le même parfum ne ressort pas de la même façon dans un baume ou dans un gel pour la douche, ce serait trop simple !

Il fallut ensuite plusieurs mois de tests pour vérifier que les formules se comportaient bienn dans le temps… et des tests cliniques sur des femmes pour valider leur efficacité, tolérance, degré de plaisir etc. Par exemple, pour le Baume Qui Ressource, l’étude clinique a mis en évidence une peau plus lisse pour 95% des femmes, plus hydratée et confortable pour 90%, plus reposée pour 80%.

Toute la création de TiL a ainsi été guidée par nos tilleuls, et élaborée autour d’eux.

Quatre années de Recherche et Développement ont été nécessaires pour mener tout le processus, avec un cahier des charges exceptionnellement exigeant et assez unique en cosmétique, puisque nous partions d’arbres d’un domaine familial, pour créer de toutes pièces un actif composé pour la première fois au monde de 4 parties de tilleul, avec des formules exclusivement sur mesure, que nous voulions naturelles, efficaces et sensorielles, un parfumage d’exception par un des plus grands nez français, et une objectivation scientifique rigoureuse.

Seule la Science d’aujourd’hui et l’expertise de tous les hommes de l’art qui nous ont accompagnées, pouvait permettre de concentrer, révéler et prouver les incroyables vertus de l’arbre sur la peau, dont certaines que supposaient déjà les recettes de grand-mère depuis des siècles…  L’arbre médecin n’a jamais aussi bien porté son nom !

Laisser un commentaire

vous aimeriez aussi ...

S’alléger par l’écriture…

Êtes-vous parfois débordée par vos émotions, envahie de pensées qui tournicotent, jusqu’à rendre le sommeil difficile ? Sujette à un peu de blues ? Ou bien à

La Détox, c’est maintenant !

Avez-vous remarqué qu’on nous parle toujours de détox après les fêtes, mais en fait c’est avant qu’il faut la faire, pour préparer le corps à