La gemmothérapie

Lorsque le Printemps arrive, la Nature, en dormance pendant l’hiver, se réveille. La sève monte, les bourgeons se gonflent, certaines fleurs éclosent, les semis poussent… perpétuel et immuable enchantement de la Nature et de la vie qui repart

Dans le domaine familial de Dordogne

La cueillette des bourgeons de nos tilleuls oscille selon les années et la météo, entre fin mars et début avril. Ce n’est plus qu’une question d’heures ou de jours, au moment où nous écrivons cet article (22 mars), seule la Nature décide. Nous sommes au garde à vous pour ne pas rater ce moment éphémère, puisque très peu de temps se passe entre le moment où la petite excroissance marron des bourgeons sur les rameaux se forme, puis gonfle et verdit, puis éclate en libérant joyeusement des minuscules feuilles vert tendre. Pour préserver la quintessence des bourgeons et toute leur force vitale qui est à son apogée, il faut les ramasser tant qu’ils sont encore fermés, mais quand même bien formés et gonflés… Pour cela une équipe de cueilleurs professionnels et bénévoles du village, et nous les sœurs, sommes à pied d’œuvre dès que le feu vert est donné, après parfois une longue attente passée à scruter nos arbres !

La gemmothérapie

Du latin gemmae, qui veut dire bourgeon, la gemmothérapie est l’art de soigner grâce aux bourgeons des arbres, c’est à dire d’utiliser les tissus végétaux au stade embryonnaire pour se servir de l’énergie des cellules souches, et de toutes les substances vitales contenues dans les bourgeons pour préserver sa santé.

Elle était déjà utilisée dans la pharmacopée au Moyen Âge par les alchimistes (sirops pectoraux.)

Dans les années 1960, le médecin belge Pol Henry (1918-1988), en s’inspirant des travaux sur les cellules d’embryons animaux, crée la « phytoembryothérapie », renommée « gemmothérapie » par Max Tétau, homéopathe, une dizaine d’années plus tard.

Tous les trésors de l’arbre dans un bourgeon

En réalité, le bourgeon, un embryon, porte tout le potentiel de développement de la plante, toute l’énergie vitale concentrée.

On pourrait dire qu’il est à la fois racine, rameau, aubier, feuille, fleur et fruit, car il porte en lui toutes leurs propriétés, d’où la grande efficacité des extraits de bourgeons… C’est le « totum « (la globalité) de la plante, et à l’intérieur on peut voir en miniature les ébauches de feuilles, tiges et fleurs. Contenant tout le patrimoine génétique de l’arbre, il est au maximum de sa concentration en éléments actifs : oligo-éléments, vitamines, minéraux, enzymes, facteurs de croissance, phyto-hormones, sève, eux-mêmes au maximum de leur vitalité.
Le bourgeon est d’ailleurs plus actif et avec un rayon d’action plus large que chaque partie de la plante prise individuellement. Ex : le bourgeon de tilleul combine les vertus calmantes et apaisantes de la fleur, et les propriétés détoxifiantes de l’aubier qui maintient le foie et les reins en bonne santé.

C’est le grand principe du médecin philosophe Avicennes (11ème siècle) : « Le tout est plus grand que la somme des parties », principe de la synergie d’actions.

Tant que le bourgeon n’a pas éclos, il garde toute sa force et son intégrité, en étant protégé des éléments extérieurs. Il a en lui la totalité des informations de l’arbre, l’énergie vitale, les informations génétiques, les différents tissus, et molécules actives. Ceci grâce au méristème, un tissu végétal, formé de cellules à division rapide, constituant la zone de croissance des plantes ; c’est à partir de lui que tous les autres tissus de l’arbre vont se développer. C’est à la fois le moteur du développement de l’arbre et l’usine qui va produire feuilles et rameaux. En fait, ce sont des cellules souches. 

Kesaco ? Ce sont des cellules qui sont capables de donner naissance à des cellules spécialisées, avec un rôle spécifique. Par ex., chez l’homme, on peut créer de la peau à partir de cellules souches du cordon ombilical. Incroyable nature où chaque cellule du méristème a le pouvoir d’engendrer une plante entière ! En plus, ces cellules s’adaptent aux conditions de vie de l’arbre, à son environnement, son entourage et arriveraient même à communiquer.

Procédé de la gemmothérapie

Les bourgeons sont recueillis au tout début du printemps au moment de leur « débourrement », et sont macérés vivants, juste après avoir été cueillis, dans un mélange égal d’eau, alcool à 96° et glycérine, pendant 21 jours, à l’abri de la lumière. On procède ensuite à la filtration, pour obtenir le « macérat-mère ». C’est la seule façon d’obtenir l’ensemble des principes actifs des bourgeons, tous n’étant pas solubles dans le même solvant.

Ils apaisent et apportent du bien être à la peau et à l’organisme, et chaque plante a une action spécifique.

Les bourgeons de tilleul, une double efficacité, in & out , pour l’organisme et sur la peau:

  • Le pouvoir des bourgeons de Tilleul sur l’organisme et l’esprit

Les bourgeons sont de forme ovale et recouverts de 2 ou 3 écailles brunes, les feuilles en forme de cœur et ses fleurs embaumantes attirent abeilles et papillons de nuit qui les pollinisent. Selon Hildegarde de Bingen (guérisseuse visionnaire du Moyen Âge, et ancêtre des naturopathes), qui utilisait déjà ses bourgeons : « le tilleul est l’image de la fragilité et la chaleur du bois de ses racines est souveraine contre les fléaux les plus graves qui menacent l’homme ». Le Tilleul est un puissant remède du système nerveux, et agit non seulement sur l’esprit mais aussi sur l’organisme qu’il détoxifie, et apaise le système digestif (le « 2ème cerveau »).

  • Système nerveux : Le Tilleul est à la fois un apaisant et un tonifiant du système nerveux, il l’harmonise. Il le tonifie s’il est épuisé et il calme les troubles du sommeil, car il a des vertus sédatives et hypnotiques douces. Il aide à s’endormir et évite les réveils nocturnes ; en plus, il traite angoisses et anxiété.

  • Système digestif : c’est un antispasmodique conseillé aux sujets anxieux, et qui limite les inflammations.

  • Vertus détoxifiantes : le Tilleul aide à l’élimination des toxines et déchets par le foie et les reins.

Chez TiL,  les remarquables vertus des bourgeons de Tilleul sont valorisées dans notre nouveau Complément Alimentaire en spray buccal, L’Elixir de Sérénité. Il les associe aux bourgeons d’aubépine et de figuier pour constituer LE remède détente par excellence, qui apaise à tout moment stress, crispations et pics d’anxiété, en quelques pschitt.

l'élixir de sérénité

complément alimentaire

  • Le pouvoir des bourgeons de Tilleul sur la peau

TiL innove en exploitant tous les pouvoirs du tilleul, y compris sur la peau. Les bourgeons, fleurs, feuilles et rameaux sont récoltés dans le domaine familial de Dordogne, et leurs précieuses molécules extraites et concentrées par biotechnologie dans un actif exclusif ultra-efficace, le Tiliactiv4®. C’est la première fois que sont réunies toutes ces parties complémentaires de l’arbre, qui infusent la peau de molécules hydratantes, apaisantes et anti-oxydantes pour la régénérer. Celles-là mêmes que l’on retrouve dans toute la gamme cosmétique TiL.

Qu’apportent les bourgeons de particulier au sein du Tiliactiv4® ? Ils sont gorgés de polysaccharides, c’est à dire de molécules hydratantes, et notamment rhamnose, d’acides galacturonique et glucuronique et de galactose. Filmogènes, elles limitent la perte insensible en eau et maintiennent la peau hydratée. Cette activité hydratante est plus efficace que l’acide hyaluronique à la même concentration ! En plus, le rhamnose stimule le renouvellement cellulaire, protège les fibres d’élastine et lutte contre les radicaux libres. Les bourgeons de Tilleul sont donc un apport essentiel pour rendre la peau plus pulpeuse, rebondie, lisse et fraiche.

Partagez :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

vous aimeriez aussi ...

la tarte de printemps

une tarte gourmande, garnie d’une crème de ricotta et de petits légumes par @marie_food_tips   Pour 6 personnes :   Une pâte feuilletée250 g de ricotta1/2 citronUn filet