Comment traverser l’hiver ?

Entrée dans l’hiver, et le froid… quelles influences sur notre peau, notre corps et notre esprit ? Et quelles parades pour vivre au mieux ces moments pas toujours faciles ?

C’est ce que nous partageons avec vous, car si la Nature se met en dormance à cette période là, nous aussi ! Notre énergie baisse, et nous savons que l’harmonie corps/esprit est essentielle. Alors comment se mettre au diapason des saisons ?

Quelles astuces pour mettre sa peau à l’abri, avoir son corps bien armé et son esprit en mode joyeux ?

La peau et le froid

En hiver, la peau a besoin de confort. Ses cellules se renouvellent moins vite, et ses défenses naturelles sont amoindries. Les écarts de température la mettent à rude épreuve…souvent surchauffée à l’intérieur, glacée à l’extérieur, elle est en manque de sébum et d’eau, tiraille, se dessèche. Pourquoi ? La circulation sanguine varie selon la température,  les vaisseaux se contractent lorsqu’il fait froid, et se dilatent à la chaleur… ce sont ces phases d’alternance qui rendent la peau fragile.

Sous 8°, les glandes qui produisent le sébum passent en mode farniente (-50%), ce qui diminue la protection naturelle de la peau ; en plus le chauffage provoque une perte en eau, d’où dessèchement et manque de confort. Pour peu qu’il y ait un vent glacé, la peau ne joue plus à fond son rôle de bouclier, elle rougit et peut même desquamer, se fissurer, laissant pénétrer ainsi la pollution et autres saletés.
Déshydratée, irritée, la peau réclame à la fois de la douceur, du gras et de l’eau ! Il faut l’hydrater, la nourrir et la protéger par des anti-oxydants, grâce à des soins douillets qui reforment un cocon protecteur.

Vous cajoler, c’est exactement ce que font notre Gelée nettoyante et notre Baume

  • Un nettoyage plein de tendresse

La Gelée à Fleur de Peau est une vraie gourmandise … une gelée dorée comme une infusion, délicieusement parfumée de tilleul en fleurs, et concentrée en Tiliactiv4® (notre actif exclusif, associant extraits de fleurs, feuilles, bourgeons et rameaux des tilleuls de notre domaine familial de Dordogne). Elle se métamorphose au contact de l’eau en mousse douce et onctueuse, et laisse la peau incroyablement propre, apaisée et confortable, grâce à ses ingrédients d’origine naturelle à 99%. Elle contient notamment de la glycérine, très hydratante et émolliente, ainsi que du Coco-glucoside, tensio-actif d’origine végétale (sucre et coco) qui est la base lavante la plus douce et la moins agressive pour la peau, idéale pour les peaux sensibles. Or en hiver, il est essentiel de préserver la qualité du film hydro-lipidique, sorte de bouclier à la surface de la peau, destiné à la protéger des agressions, mais facilement détérioré par un nettoyage irrespectueux.  Il est doncincontournable matin et soir de se nettoyer le visage avec une infinie douceur, grâce à un produit doux et bien toléré, des gestes caressants, et en séchant le visage en le tamponnant et surtout pas en frottant …

Texture Baume qui Ressource TiL
  • Ensuite avec un baume caressant

Le Baume qui Ressource porte si bien son nom… une texture fondante et réconfortante, à l’effet « doudoune »  dès l’application,  et un parfum d’enfance délicieux. D’origine naturelle à 98%, il apporte tous les éléments dont votre peau a besoin pour récupérer. Il est riche en Tiliactiv4®, puissant anti-oxydant et calmant, et associé à un cocktail végétal de passiflore, capucine, rose centifolia et alfalfa. Pendant le sommeil, il régénère la peau, l’apaise et renforce ses défenses naturelles pour lutter contre le froid et les variations de température (l’alfalfa notamment renforce la fonction barrière de la peau.) Elle se réveille reposée, lissée, avec un teint plus lumineux et prête à affronter la journée.

Pour dorloter votre peau le soir, et même le matin si le besoin s’en fait sentir en hiver…

Une astuce supplémentaire : l’appliquer une ou deux fois par semaine en couche épaisse, comme un masque, et au bout de 15 mn, retirer le surplus… ou pas.😀 Et si vous l’enlevez, étalez le sur vos mains, elles vous diront merci !

Le corps et le froid

Le corps doit être maintenu à la température de 37°C. Sinon il s’auto-régule, grâce à ses thermorécepteurs cutanés. L’information arrive au système nerveux, qui déclenche la thermorégulation, en opérant une vasoconstriction quand il fait froid. L’organisme irrigue de préférence les organes vitaux, et la surface du corps est délaissée. 

Les frissons et la chair de poule sont l’expression d’une défense naturelle du corps contre le froid.

De même pour compenser, la contraction des muscles accroit le métabolisme, et donc la production de chaleur.

En même temps, le sang et le système vasculaire s’adaptent pour renforcer la protection des organes vitaux : rétractation des artères, épaississement du sang (qui en conséquence irrigue moins les extrémités), et accélération du rythme cardiaque (« marcher dans le froid équivaudrait à courir un 100 mètres ») et augmentation de la fréquence respiratoire.

Les effets positifs du froid existent quand même ! On brûle plus de calories (ce qui nous autorise à passer de raclette en fondue ), les douleurs sont atténuées, la microcirculation sanguine est favorisée d’où le « coup de fouet » ressenti, des endorphines sont secrétées.

Mais le corps dépensant de l’énergie supplémentaire pour rester à 37°, il a moins de forces pour lutter contre les agressions extérieures et attrape plus facilement les maladies.

En médecine chinoise, l’hiver correspond aux énergies du rein et de la vessie, tout ce qui  a un lien avec l’eau. Il est donc important de favoriser cet équilibre par l’élimination des déchets et toxines.

Les effets positifs du froid existent quand même ! On brûle plus de calories (ce qui nous autorise à passer de raclette en fondue 😋), les douleurs sont atténuées, la microcirculation sanguine est favorisée d’où le « coup de fouet » ressenti, des endorphines sont secrétées.

Mais le corps dépensant de l’énergie supplémentaire pour rester à 37°, il a moins de forces pour lutter contre les agressions extérieures et attrape plus facilement les maladies.

En médecine chinoise, l’hiver correspond aux énergies du rein et de la vessie, tout ce qui  a un lien avec l’eau. Il est donc important de favoriser cet équilibre par l’élimination des déchets et toxines.

Excellent diurétique et dépuratif rénal, il améliore le fonctionnement des reins ; en fait, il stimule tous les émonctoires, ce qui rend la peau plus éclatante et fraiche.

En plus la Poudre Zéro Souci apaise, détend et facilite le sommeil, constituant ainsi  le remède d’hiver idéal en cure.

Délicieusement aromatisée à l’arôme naturel de cassis, elle se dilue ou se saupoudre tous les soirs dans les boissons ou desserts en leur donnant une note gourmande.

(une cuillère à café).

L’esprit et le froid

En hiver, on ressent souvent une petite baisse de moral, souvent liée aux énergies qui sont retombées.

On a envie de se recroqueviller dans son nid. « Les jours raccourcissent, les végétaux perdent leurs feuilles : c’est une petite mort », écrit la psychanalyste Marie Romanens.

Le fameux blues de l’hiver, entrainant une sensation de fatigue, tristesse, une envie d’isolement, des troubles du sommeil, est lié en grande partie au manque de luminosité et donc de vitamine D. On le comprend mieux quand on apprend que ” L’intensité lumineuse à l’extérieur plafonne à 1 500 lux en moyenne contre 10 000 un jour clair d’été… ” (caminteresse.fr)

Cela influe sur notre humeur et notre horloge biologique. Celle-ci joue un rôle important dans de nombreux cycles de l’organisme : c’est elle qui régule la sérotonine, l’hormone du bonheur, mais aussi la mélatonine, celle du sommeil. Or l’absence de lumière peut désynchroniser cette minuterie, qui est remise à l’heure tous les jours par la lumière. Mais quand il n’y en a pas…

Alors dès qu’il fait froid mais beau, on sort prendre un shoot de lumière pour sécréter de la sérotonine, l’hormone du bonheur 😀.Et, même sans soleil, la Faculté préconise de sortir au minimum une heure par jour.

Et puis, en cuisine on adopte des aliments feel good, bourrés de vitamines et nutriments, car son influence sur l’humeur est aujourd’hui admise par le monde scientifique. Il faut dans votre assiette du magnesium, des omega3, des vitamines B et C, du bon gras, des protéinesLa nature a tout prévu, et elle offre tout ce qu’il vous faut en hiver pour garder le sourire : usez et abusez des patates douces, betteraves, légumes verts, mâche, poissons gras, huiles, céréales complètes, graines oléagineuses et surtout noix, fruits frais ou secs et notamment banane, chocolat noir, thé.

Le Soin de Soi

Et puis on prend soin de soi, et on se fait des petits plaisirs quotidiens pour voir la vie en jaune soleil. 😀

C’est ce qu’on a voulu partager avec vous en créant TiL, des petits moments de joie qui font du bien au moral, à l’organisme, à la peau

Le Gel qui Fait Chanter et le Lait Corps et Ame sauront lui rendre douceur, confort et souplesse.

Nous, on garde à l’esprit que l’hiver, c’est aussi le privilège de moments uniques, en passant de la neige au coin du feu, d’une balade en forêt à une tisane fumante, d’une marche vive à de bons petits plats revigorants, une ambiance cocooning, un dimanche à lire enveloppée dans un plaid, un bain fumant (sans abuser, ni des bains, ni de la chaleur !) etc…

Et dès le 21 décembre, les jours rallongent !!

Partagez :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

vous aimeriez aussi ...

la tarte de printemps

une tarte gourmande, garnie d’une crème de ricotta et de petits légumes par @marie_food_tips   Pour 6 personnes :   Une pâte feuilletée250 g de ricotta1/2 citronUn filet