Comment prolonger les bienfaits de l’été ?

Il fallait bien que ça arrive … avez-vous remarqué comment on arrive l’été à se mettre la tête dans le sable, au propre comme au figuré, en se disant « on verra ça à la rentrée » ?

Et bien, on y est ! Comment vivre au mieux la transition entre ces deux planètes que sont les moments gais en famille ou en tribu d’amis autour d’une bonne table, le farniente, le soleil, l’esprit léger, et le retour au bureau, la grisaille, les levers matinaux pour cavaler à la crèche ou à l’école, les embouteillages ou le métro, les factures ? Comment éviter pour certains cette sensation que tous les problèmes vous sautent à la gorge et que vous n’y arriverez jamais ? Et qu’il y en a pour 12 longs mois ?

Chez TiL, même guidées par la passion de notre métier, ces moments demandent aussi un peu d’adaptation, mais nous avons quelques astuces pour penser positif, garder les yeux qui brillent et repartir de plus belle, avec confiance. Nous les partageons ici avec vous, en espérant que cela puisse vous aider.

Bienfaits des vacances, surestimés et trop courts ?

Il paraît que les effets des vacances disparaissent entre 2 à 4 semaines après le retour, et qu’on retrouve le même niveau de fatigue et de stress qu’avant…. Quand on pense qu’on les a attendues toute l’année !!

Nous mettons beaucoup d’attentes dans les vacances, et sommes déçus que leurs effets ne durent pas plus longtemps. Mais le niveau d’attente et le sur investissement psychologique que nous y mettons sont probablement trop élevés. D’ailleurs, c’est ce qu’explique le Professeur Michel Lejoyeux, psychiatre : « On voit les vacances comme des médicaments ou une sorte d’antibiotiques dont les effets abattraient la fatigue et le surmenage et surtout perdureraient définitivement. Mais ce sont des moments de plaisir, de repos, et non des changements de vie. » Il considère que la société est responsable, en exigeant que nous soyons des parents parfaits, avec des enfants parfaits, une vie sociale et professionnelle parfaites, et que nous devenions des êtres nouveaux, radicalement différents en vacances. Mais cela ne marche pas comme cela, nous ne redevenons pas vierges en vacances

D’autre part, le rythme du travail est tel que nous arrivons en vacances épuisés, nous mettons du temps à nous déconnecter (quand nous y arrivons d’ailleurs, car le digital a flouté la frontière vie perso et vie pro), et dès que nous revenons, nous repartons sur les chapeaux de roue car tout s’est accumulé pendant notre absence.

Comment faire durer l’effet vacances ?

Selon le Professeur Lejoyeux, il y a 3 options : avoir une activité physique, garder des moments d’intimité et se concentrer sur l’instant présent, surtout dans la nature ; « le vert et le bleu sont des antidépresseurs naturels », dit il.

Nous y ajoutons plein d’astuces, adoptées dans l’équipe TiL. Chacun selon sa personnalité et son contexte de vie pourra trouver les siennes.

TiL and chill

  • Et si on prenait la rentrée pour un nouveau départ ? Cela change tout de suite la vision des choses… il ne s’agit pas de prendre des résolutions intenables, mais du recul pour réfléchir à tout ce qu’on peut améliorer dans sa vie et ses journées, du plus petit détail, au plus important.
  • Fuyez le blues de la rentrée des autres et leurs ondes négatives, drapez vous dans une cape d’invisibilité ! Ils peuvent se plaindre mais pas avec vous ☺
  • Réfléchir aux petits trucs, gestes ou moments qui nous font du bien pendant les vacances, et essayer de les introduire dans nos agendas. Vous verrez que pour certains, c’est facile.
  • Essayer de se préserver un peu de temps pour soi, car finalement c’est bien cela le grand privilège. Même 15 mn. Pour y arriver, il faut souvent apprendre à dire non, mais c’est possible … Et quelle libération ! Pendant ce temps, faites ce qui vous procure le plus de bien-être : cela peut être rien, ou méditer, faire la position de l’enfant, s’appliquer un masque relaxant, pschitter un parfum qui vous plait, mettre de la musique…
  • Pratiquez la gratitude. Cette habitude, nous y tenons beaucoup tellement elle est à la fois agréable et efficace. Tous les jours, écrivez dans un carnet, ou listez dans votre tête, ou encore servez vous d’une appli, les 3 raisons qui font que votre vie est belle, puis 3 trucs à faire pour que la journée soit bonne, et enfin le soir les 3 bons moments de la journée passée. Evidemment, tous les petits riens comptent, et on finit par en trouver plein ! Ca donne l’habitude d’être positif, ce qui change la vie.
  • Choisir mentalement, ou les mettre en favorites dans votre mobile, les photos évoquant les plus beaux moments de vos vacances. Et les sortir à chaque coup de mou…
  • Faites du tri dans votre appartement ou maison, cela enlève un poids, vide la tête et permet de démarrer dans un environnement clean où vous pouvez vous ressourcer. L’accumulation accroit le stress, alors suivez Marie Kondo, cela libère !
  • Adoptez une bonne hygiène de vie : mollo sur l’alcool, alimentation saine, coucher plus tôt… et du sport ! Non seulement car l’exercice physique fait du bien au corps, mais aussi à l’esprit en produisant les fameuses endorphines, les hormones du bonheur. C’est donc une façon d’évacuer les pensées négatives. Pour la peau aussi, une bonne hygiène est essentielle : on nettoie matin et soir, on gomme pour enlever les cellules mortes de l’été, et on hydrate à fond visage et corps pour faire durer le bronzage. 
  • Cultivez le lien avec la nature. Pas besoin d’un jardin ou d’une terrasse à soi pour cela, tâchez de repérer sur votre parcours les espaces verts et faites un détour pour y passer ne serait ce que 10mn, quitte à sortir du métro une station avant. C’est fou comme le vert apaise… Et s’il n’y a que du bitume autour de vous, mettez 3 pots d’herbes aromatiques dans votre cuisine, ou de plantes dans votre appartement. Plantez des graines et regardez les pousser de jour en jour, c’est magique et c’est la vie. Super destressant et ressourçant !
  • Que la lumière soit : à la moindre occasion, on sort de l’ombre et on profite de la lumière naturelle. Un café en terrasse, marcher 10mn dehors, promener le chien, se déplacer à vélo… la lumière, c’est le plein de bonne humeur, de vitamine D, d’une meilleure immunité, d’un bon sommeil ! 
  • Evitez de ressortir tout de suite votre garde robe d’hiver noire et grise ☺ Gardez des couleurs lumineuses, qui en plus font ressortir le bronzage.
  • Le plus dur pour la fin, le rythme de travail… il paraît que le rythme idéal est 52 mn de travail pour 17 mn de pause… oui, on sait, c’est impossible !! En revanche, s’obliger quelques minutes toutes les heures, ou au moins 5mn 3 fois par jour,  à lever le pied, ou plutôt le nez de votre ordinateur, pour respirer à fond, vous étirer, méditer, faire de la cohérence cardiaque ou quelques pas idéalement dehors à l’air pour vous oxygéner, c’est salvateur : le cerveau a besoin de décrocher, et de toute façon, il suit un cycle de l’attention, donc inutile d’insister si vous n’arrivez plus à vous concentrer. Une pause réduit le stress et vous rend plus efficace. Sinon c’est la fatigue intellectuelle qui menace : manque d’envie, de mémoire, de concentration, tension et irritabilité… 
  • Et si jamais l’anxiété montait tout de même un peu à l’approche de cette rentrée, n’oubliez pas votre petit « rescue », à toujours avoir à portée de main, dans le sac, l’Élixir de Sérénité.  Macérât de bourgeons de tilleul, d’aubépine et de figuier bio, ce complément alimentaire concentre tous leurs trésors tranquillisants et anti-stress, pour apaiser crispations, agitation ou angoisse. 3 à 6 sprays par jour et les pics d’anxiété retombent..

Alors êtes-vous prêtes comme nous à voir la rentrée comme une opportunité, un commencement, une nouvelle page blanche à écrire avec les mots du bonheur, et à mettre en place de nouvelles habitudes pour mieux s’épanouir ? Nous sommes là pour l’écrire avec vous, et pour faire vivre le “til & chill” qui nous est cher le plus longtemps possible…

Partagez :

Laisser un commentaire

vous aimeriez aussi ...

TiL Tips pour l’été

L’été est la saison du cœur en médecine chinoise. Associée au feu, c’est la phase de croissance maximale et d’épanouissement, où le Yang est à